Épidémiologie des logiciels libres (2002)

04 avril 2002

Dans Le gène égoïste (1978) Richard Dawkins, propose une théorie de l’évolution culturelle inspirée de la théorie évolutionniste de Charles Darwin. Dans La contagion des idées, Dan Sperber réfute la thèse de Richard Dawkins et propose de remplacer la « mémétique » par une épidémiologie des idées, laquelle tient compte des contraintes psychologiques et sociales, au niveau des individus et des institutions.

La théorie de l’évolution est souvent sollicitée pour expliquer les modes de développement, d’amélioration et de diffusion des logiciels libres. Dans cet article, je soutiens qu’il est plus pertinent de faire appel à un modèle épidémiologique, tenant compte de niveaux de contraintes multiples : au niveau de l’individu et de sa machine.

Vous pouvez télécharger l’article en PDF.