Donner à Wikipédia. Vraiment ?

24 novembre 2011

Il y a un décalage entre ce que les gens croient faire quand ils font un don « à Wikipédia » et ce qu’ils font vraiment. J’écris ces quelques lignes pour tenter de combler ce décalage, et dans l’idée qu’elles pourront être utiles à tous.

[Écrit en novembre 2011. Voir mise à jour en bas de l’article.]

Mise à jour du 12 novembre 2014

Le bandeau que vous voyez en ce moment sur Wikipédia vous invite à faire des dons à la fondation américaine Wikimedia Foundation, qui héberge Wikipédia et les autres projets Wikimédia. Ces dons ne sont pas faits en France et ne donnent pas droit à une déduction fiscale. Pour faire un don à Wikimedia Foundation, suivez ce lien.

Pour donner à l’association Wikimédia France, qui n’héberge pas Wikipédia et qui n’est pas responsable du contenu de Wikipédia, mais qui oeuvre pour faire connaître les projets Wikimédia et former de nouveaux contributeurs francophones, rendez-vous sur ce lien.

L’association Wikimédia France ne fait pas sa campagne via Wikipédia, mais passe par les canaux de levée de fonds plus traditionnels, notamment des emails envoyés aux anciens donateurs.

Mise à jour du 12 Octobre 2013

Je reviens sur cette page deux ans après : le débat qu’elle a soulevé n’est plus d’actualité.

À partir de cette année, l’association Wikimédia France fait sa levée de fonds séparément de la levée de fonds qui aura lieu comme chaque année sur Wikipédia.

Les dons envoyés à l’association Wikimédia France pourront être déduits des impôts (même si, à ma connaissance, l’association n’a pas demandé le rescrit fiscal, ce qu’elle n’est pas obligé de faire) et les dons envoyés via l’appel aux dons de Wikipédia seront envoyés à la Wikimedia Foundation, qui héberge les projets Wikimedia francophones.

L’argent envoyé à Wikimédia France aide l’association à continuer son travail de promotion des projets Wikimedia. L’association n’a pas pour vocation de contribuer aux projets directement, mais d’expliquer comment et pourquoi le faire. Elle a aussi pour but – au moins secondaire – d’expliquer la différence entre Wikimedia (le mouvement) et Wikipédia (l’un des projets du mouvement.)

L’argent envoyé à Wikimedia Foundation aide notamment pour payer l’infrastructure.

C’est beaucoup plus clair ainsi !

La suite de cette page reprend ce que j’avais écrit il y a deux ans, à mettre en perspective.

Préambule

Note : ce qui suit a été écrit en novembre 2011.

J’aime Wikipédia. J’apprécie Wikimédia France, association pour laquelle j’ai travaillé comme chargé de mission entre février 2010 et mars 2011 ; la plupart des membres que j’y ai fréquentés sont vraiment impressionnants de dévouement pour la culture et pour son libre partage.

Cet article n’est en rien une remise en cause de leur travail, efficace et important : j’exprime simplement une sorte de malaise par rapport à la levée de fonds actuelle. Si je suis le seul à ressentir ce malaise, ces propos seront vite oubliés, et ce sera tant mieux. Sinon, j’espère qu’ils soulèveront quelques réactions utiles.

419 757 € en 24 jours… 0 € pour les wikipédiens

Depuis le 14 novembre, le mouvement Wikimédia est en pleine levée de fonds. Vous ne pouvez pas l’avoir manqué : c’est le message que vous voyez en tête des articles de Wikipédia.

À l’heure où j’écris (24 novembre 13h39), Wikimédia France indique avoir reçu 419 757 € de 17 728 donateurs pour le mois de novembre. En lisant les messages des donateurs, on constate que la plupart ont l’impression de soutenir Wikipédia et les wikipédiens. Je cite au hasard un message anonmye, celui d’aujourd’hui à 13h15 :

c'est tres courageux d'avoir choisi une autre voie,
bravo a vous tous et un grand merci pour votre travail

« Votre travail » ?

Non, aucune donation ne va aux wikipédiens.

Aucun centime n’aide directement les contributeurs bénévoles, ni n’aide directement à l’ajout de contenu. Tout va à l’association Wikimédia France, qui précise clairement sur son site qu’elle n’héberge pas et n’édite pas les projets Wikimédia.

Oui, plus de 17 000 personnes ont soutenu financièrement « Wikipédia » en donnant de l’argent à une association qui dépense 0 centimes pour l’édition directe de l’encyclopédie libre et qui ne l’héberge pas.

Alors… à quoi servent les dons ?

Heureusement - et malheureusement - c’est plus compliqué qu’il n’y paraît : une partie de l’argent récolté est reversée à la Wikimedia Foundation, qui finance (entre autres) l’hébergement des projets Wikimédia et le développement de Mediawiki, un logiciel libre faisant tourner Wikipédia.

Combien ? En 2010, c’est la moitié de l’argent récolté par Wikimédia France qui a été reversé à la Wikimedia Foundation. L’autre moitié des dons a servi à financer les projets de Wikimédia France, dont certains contribuent eux aussi indirectement à l’ajout de contenus (comme le partenariat mené avec la mairie de Toulouse.)

Je ne connais pas le chiffre prévu pour 2011 - on peut supposer que ce sera la même répartition, mais je n’en suis pas sûr. Si l’information est publique, je suis preneur.

Et alors ?

Alors je suis gêné par ce décalage entre ce que les gens pensent faire en donnant de l’argent « à Wikipédia » et ce qu’il font réellement. C’est comme si la Croix Rouge laissait croire au donateur pressé que son argent servira à des interventions sur le terrain alors qu’il ira essentiellement financer le département communication de l’ONG.

Et ce n’est pas qu’un problème d’honnêteté dans le message envoyé aux donateurs potentiels - après tout, les informations disponibles sur le site de Wikimédia France sont exactes et complètes, il suffit seulement de les lire.

C’est aussi un problème politique : en acquérant une telle ampleur financière au nom d’un projet qu’elle ne fait que soutenir, l’association Wikimédia France (composée d’environ 300 membres) contracte une lourde responsabilité vis-à-vis des wikipédiens, notamment de ceux qui, beaucoup plus nombreux, font le travail de terrain. Et ça ne s’arrête pas là : en gagnant de l’argent grâce au projet libre le plus connu, Wikimédia France contracte une responsabilité envers les autres projets libres, qu’elle s’engage à soutenir dans ses statuts… comment le faire réellement ? Comment mener toutes ces responsabilités de front sans surpolitiser l’association ?

À double responsabilité, double risque, pour le meilleur ou pour le pire. Le fait de connaître la plupart des dirigeants de Wikimédia France me rend optimiste. Mais dès que je pense au léger faux-sens qui se cache derrière l’expression « donner à Wikipédia » je redeviens pessimiste : c’est dur de s’entendre en partant d’un malentendu.

Qui paie pour ces dons ?

Il y a, bien sûr, les donateurs. Il faut les remercier et féliciter les wikipédiens de porter un tel vecteur de diffusion de la culture libre.

Il y a aussi… vous et moi. Car les dons faits à Wikimédia France sont défiscalisables.

Petit problème de maths pour élèves de CM2 : si Wikimédia France reçoit un million d’euros et reverse la moitié à la Wikimedia Foundation, et si l’État français défiscalise 66% de ce million reçu par Wikimédia France, combien l’État Français donne-t-il à l’association américaine ?

Wikimédia France propose de défiscaliser les dons qui lui sont faits et se déclare (sur cette page) être « d’intérêt général ». Quelle est la moitié qui finance réellement l’intérêt général ? Celle reversée à la Wikimedia Foundation pour payer les serveurs sans lesquels Wikipédia n’existe plus, ou celle qui finance les projets de Wikimédia France ? Si l’État devait officiellement reconnaître à Wikimédia France son statut d’intérêt général, que répondrait-il ?

Oui, c’est compliqué.

Une solution pour simplifier ?

Une solution serait pour moi de mieux distinguer les dons faits à Wikimédia France pour ses propres projets de ceux faits à la Wikimedia Foundation pour l’hébergement de Wikipédia.

Cette distinction serait utile aux donateurs, qui comprendraient mieux ce qui est fait de leur argent. Et elle serait, je pense, utile à Wikimédia France : sa situation par rapport à la Wikimedia Foundation serait plus simple à appréhender, et les raisons pour lesquelles elle aurait le droit de se déclarer « d’intérêt général » seraient aussi moins alambiquées.

Comment vraiment « donner » à Wikipédia ?

That’s the question. C’est au moins celle que certains internautes doivent se poser en lisant le bandeau hypnotique qui les incite à mettre à la main au portefeuille… Voici quelques idées, dans un ordre d’importance très subjectif :

À vous de voir !

Mise à jour du 26 novembre 2011 à 17h00

Pour ceux qui n’ont pas le temps de lire les commentaires :

Voilà… j’espère que ça répond à des questions, même celles qui n’ont pas été posées ici.

Mise à jour du 2 décembre 2011 à 7h30

Pour mieux définir encore les deux sources de mon malaise :

  1. l’une des missions de Wikimédia France est d’expliquer comment est édité Wikipédia. Selon mon hypothèse, de nombreuses personnes donnent à Wikimédia France en pensant que cette association édite Wikipédia. Donc : de nombreuses personnes donneraient à Wikimédia France parce que l’association ne remplit pas correctement l’une de ses missions.
  2. Dire que 50% est reversé à Wikimedia Foundation, ce n’est pas dire que ces 50% vont à l’hébergement. Si c’est le cas, tant mieux, une source de malaise en moins. Si ce n’est pas le cas, alors je trouve ça gênant. Références bienvenues.

Merci aux personnes qui ont commenté.

Mise à jour du 13 novembre 2012

Dans les grandes lignes, rien n’a bougé par rapport à l’année dernière.

Sauf que Wikimédia France ne reverse plus directement l’argent à la Wikimedia Foundation : l’argent collecté va à un organisme international qui reverse ensuite de l’argent aux chapitres nationaux éligibles en fonction des projets qu’ils proposent.

Crédits

L’image d’en-tête est publiée sous licence CC-by (lien vers la source).